Comment faire un test d’allergie cutanée huiles essentielles ou cosmétiques

- Catégories : Conseils et précautions

Test cutanée allergique huiles essentielles

Comment faire un test d’allergie cutanée au pli du coude ?

Dans un premier temps il est important de faire la différence entre une ALLERGIE et une IRRITATION.

Nous avons souvent tendance à confondre les deux car l'un et l'autre se ressemble beaucoup, or, il y a bien un distinguo.

Lorsque nous sommes ALLERGIQUES, la peau a tendance à démanger, sortir des boutons ..., lorsque nous sommes IRRITES, la peau aura plutôt tendance à nous brûler.

Un produit cosmétique, une huile essentielle bio, non bio, peuvent donc nous déclencher des allergies ou des irritations, mais rassurez-vous, si votre peau n’est pas particulièrement réactive ou trop sensible, vous ne risquez pratiquement rien ou tout au plus, une irritation.

Comment savoir si vous êtes réactifs à un cosmétique ou une huile essentielle ?

Test au pli du coude  Test allergie cutanée huile essentielle

Il suffit simplement de faire un test d’allergie cutanée au pli du coude de la manière suivante :

  • Pour une huile essentielle :
    Mettez 1 goutte d’huile essentielle + 1 goutte d’huile végétale au pli de votre coude et massez bien pour faire pénétrer.

  • Pour un cosmétique : idem ci-dessus, prendre votre crème, gel douche, savon ... et le faire pénétrer

Plusieurs écoles sur la façon de procéder que je vous note ci-dessous, vous choisirez celle qui vous plait le mieux.

  • On peut donc choisir d’appliquer le mélange au pli de votre coude, de tenir ce dernier un peu plier et patienter 15mns.
    Au-delà, vous pouvez le déplier.

Une réaction cutanée (brûlures, démangeaisons, picotements, rougeurs …) « brutale » surgit en général dans les 15mns à 2h qui suivent l’application, pour des réactions plus discrètes, elles peuvent survenir jusqu’à 48 heures après.
Après ces deux jours, vous pouvez considérer que tout devrait être OK.

  • Vous pouvez aussi choisir une formule plus « longue » de test allergique cutané, à savoir, faire la première partie comme ci-dessus : application + suivi de réactions dans les 15 minutes à 2h.

    Si aucune réaction instantanée n’apparait, vous pouvez, durant les 4 jours suivants, renouveler l’opération et continuer l’observation.
    A partir de là, tout devrait être OK.

Que faire si vous avez une réaction cutanée « immédiate » avec une huile essentielle :

Prendre une huile végétale bio de préférence, et bien bien nettoyer la partie testée.

 Au cas où vous n’auriez pas/plus d’H.V, vous pouvez utiliser tout autre support tels que : crème, savongel douche naturel si possible ou autres corps gras.

Il va sans dire que si vous avez d’autres réactions que celles cutanées, telles que :

  • Difficultés à respirer,
  • Gorge qui gonfle,
  • Nausées, vomissements, diarrhée,
  • Fièvre,
  • Maux de tête,
  • Vertiges,
  • Palpitations … une seule chose à faire : contacter le 15

Ceci était un aparté car en toute honnêteté je n’ai jamais entendu quoi que ce soit de grave avec un test cutané et même dans une utilisation normale et maîtrisée des huiles essentielles.

Il en va de même pour vos cosmétiques.

Et si vous avez ces fameuses réactions cutanées, n’hésitez pas à consulter un allergologue afin de faire des tests plus poussés et ainsi savoir qu’elle est la molécule qui vous est allergisante.

Le fait de savoir, vous aidera à mieux choisir ce que vous pouvez mettre sur la peau (ou pas).

Règlementation des allergènes en cosmétiques

26 allergènes sont répertoriés dans le Règlement Cosmétique 1223/2009. (voir liste ci-dessous)

Alpha-Isomethyl ionone (synthétique), Amyl cinnamal (synthétique), Amylcinnamyl alcohol (synthétique), Anise alcohol (naturel ou synthétique), Benzyl alcohol (naturel ou synthétique), Benzyl benzoate (naturel ou synthétique), Benzyl cinnamate (naturel ou synthétique), Benzyl salicylate (naturel ou synthétique), Butylphenyl methylpropional (synthétique), Cinnamal (naturel ou synthétique), Cinnamyl alcohol (naturel ou synthétique), Citral (naturel ou synthétique), Citronellol (naturel ou synthétique), Coumarin (naturel ou synthétique), Eugenol (naturel ou synthétique), Farnesol (naturel ou synthétique), Geraniol (naturel ou synthétique), Hexyl cinnamal (synthétique), Hydroxycitronnellal (synthétique), Hydroxyisohexyl 3-cyclohexene carboxaldehyde (synthétique), Isoeugenol (naturel ou synthétique), Limonene (naturel ou synthétique), Linalool (naturel ou synthétique), Methyl 2-octynoate (synthétique), Evernia prunastri (d’origine naturelle), Evernia furfuracea (d’origine naturelle)

Nous, les marques de cosmétiques, sommes dans l’OBLIGATION de les faire apparaitre dans nos listes d’ingrédients (liste INCI) à partir du moment où ces derniers contiennent plus de 0.01% dans un produit avec rinçage ou 0.001 % dans un produit sans rinçage.

Les allergènes contenus dans les huiles essentielles

Pour vous éclairer au mieux sur les allergènes des H.E, et vous aider en cas d’allergie connue à l’un d’entre eux, et ainsi l’éviter, je vous note ci-dessous l’allergène + la liste des H.E concernées.

  • Benzyl benzoate : Jasmin et ylang
  • Cinnamal : Cannelle, Hyacinthe, Muscade, Patchouli
  • Cinnamyl alcohol :Cannelier – Jacinthe
  • Citral : Citron, Orange, Eucalyptus, Gingembre, Mandarine
  • Citronellol : Citron, Orange, citronnelle
  • Eugenol : Girofle, Cannelle, laurier noble, ciste, basilic, muscade, ylang-ylang, marjolaine, camphrier, citronnelle, patchouli, muscade Ylang,
  • Farnesol : Huiles essentielles de rose, néroli, ylang-ylang – Tilleul
  • Geraniol : Rose, Orange, Palmarosa, Verveine, Néroli, Citronnelle, Géranium, Hysope, Laurier noble, Lavande, Lavandin, Mandarine, Mélisse, Muscade, Myrte
  • Isoeugenol : Citronnelle, ylang-ylang
  • Limonene : Citron, aneth, genévrier, Orange, Verveine, Néroli, Niaouli, Mélisse, Menthe poivrée, Muscade, Myrrhe, Angélique, Lavande Aspic et Vraie, Badiane, Bergamote, Mandarine, Bigaradier, Carvi, Céleri, Limette
  • Linalool : Thym, Lavande vraie, Lavandin, Pin sylvestre, Laurier Noble, Petit grain, Bigarade, Marjolaine, Menthe Poivrée, Citron, Orange, Serpolet, Ylang, Verveine, Myrte, Néroli, Coriandre, Géranium, Limette, Mélisse, Muscade, Lemongrass, Basilic, Bergamote, Bois de Rose

Vous voilà bien « équipés » pour gérer de potentielles allergies ou irritations lors de l’utilisation de vos cosmétiques et huiles essentielles

Source : 

Association Canadienne des thérapeutes en Médecines Douces

Association Française de l’Eczéma

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)